actu-lambda.fr

L’info LGBT vue d’ailleurs

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://actu-lambda.fr/spip.php?page=snip&id_article=15"></iframe>

Iran : faire son coming-out pour éviter le service militaire ?

mercredi 14 août 2013admin

On le sait, être connu comme homosexuel en Iran peut avoir de graves conséquences, puisque toutes les relations sexuelles qui ont lieu en dehors du traditionnel mariage hétérosexuel sont illégales et aucune distinction légale n’est faite entre les relations consenties ou non consenties. Les relations homosexuelles qui ont lieu entre deux adultes consentants en privé sont considérées comme un crime et la peine maximale pour ce crime peut être la mort..

Paradoxalement, alors que l’homosexualité est l’un des plus grands tabous dans le régime des ayatollahs, elle est parfois utilisée par les jeunes iraniens pour éviter de faire leur service militaire.
Le service militaire dure deux ans, et est un précieux sésame pour entrer dans la vie professionnelle : sans certificat ad-hoc, il est en effet impossible de faire du commerce, être employé dans le service public, obtenir un passeport, voire même être embauché dans certaines entreprises privées.

Les jeunes homosexuels qui souhaitent éviter le service militaire doivent être officiellement exemptés, et n’ont alors pour seule solution que passer par les examens médicaux et psychologiques militaires.
Si le médecin trouve des preuves physiques de queerness, l’appelé doit passer des tests psychologiques.
Très souvent, un examen anal poussé est effectué, afin de trouver des preuves de relation sexuelle avec un autre homme.

Les jeunes iraniens interviewés par Al Monitor décrivent un parcours particulièrement dur, humiliant et stressant.
Le stress est d’autant plus grand que si le motif de l’exemption ne figure pas sur le certificat fournit par l’armée, le risque existe que le médecin, le psychologue ou un gardien de la révolution évente le motif - réel ou non - de l’exemption, avec des conséquences importantes sur le plan familial, et professionnel.

A lire en intégralité sur [Al Monitor (USA, en)]

Portfolio