actu-lambda.fr

L’info LGBT vue d’ailleurs

embed
<iframe height="200" width="500" frameborder=0 scrolling=no src="https://actu-lambda.fr/spip.php?page=snip&id_article=64"></iframe>

Liban : « L’homosexualité n’est pas une maladie ; elle ne requiert donc aucun traitement »

samedi 31 août 2013admin

Cette mise au point scientifique libanaise sur l’homosexualité intervient alors que le débat sur l’article 534 du code pénal qui criminalise l’homosexualité est toujours ouvert. Le texte ne cite pas l’homosexualité mais punit toute relation sexuelle contre nature. À l’heure où de nombreux activistes luttaient pour évincer ce texte, d’autres ont tenté de lui trouver une explication nouvelle pour s’en débarrasser, en estimant que l’homosexualité n’est pas contre nature. Pour la science, toutefois, la question ne peut être posée de la manière suivante. « Le terme contre nature est flou, explique Georges Karam. S’il signifie pathologie, le texte de loi peut alors être considéré condamnable par la science, mais si le terme signifie contraire à la majorité en termes de statistiques, ou n’assurant pas la continuité de l’espèce, il est difficile de pouvoir alors expliquer ce texte différemment à travers une approche scientifique. » « En sciences, la notion de naturel n’existe pas ; nous parlons de cas normal et de cas pathologique »

A lire sur [L’OrientLeJour (Liban, français)]

Portfolio